«Food & You»

Observez vos réactions à ce que vous mangez et faites progresser la science

«Food & You»

«Food & You» est un grand projet Suisse de science citoyenne. Ce projet étudie la réaction individuelle à la nourriture, c’est-à-dire la variation de la glycémie (taux de glucose dans le sang après un repas) chez les individus.

Les participants recueillent des données sur leur glycémie, leur régime alimentaire, ainsi que sur leurs habitudes de sommeil et d’exercice pendant deux semaines. Le taux de glycémie est surveillé constamment par un petit capteur placé sur le bras. L’application MyFoodRepo collecte des données sur l’alimentation. Les participants prennent des photos de leurs repas. L’application prédit ensuite la valeur nutritive du repas. De plus, les participants tiennent un journal de leurs habitudes de sommeil et d’exercice. Un échantillon de selles est prélevé pour mesurer la composition du microbiome des participants.

Une copie des données collectées est archivée sur la plateforme MIDATA. Cela permet aux participants de consulter leurs propres données et de décider de leur utilisation dans d’autres projets de recherche.

L’étude a pour objectif d’acquérir de nouvelles connaissances sur la nutrition personnalisée à l’aide des données recueillies. L’étude examine la relation entre la glycémie et l’alimentation personnelle, le sommeil et les habitudes d’exercice, ainsi que l’influence de l’activité microbienne. L’information sur ces relations devrait permettre à l’avenir de faire des prédictions personnalisées sur l’évolution de la glycémie d’une personne après un repas. Sur la base de ces connaissances, des suggestions nutritionnelles personnalisées devraient pouvoir être faites afin que les personnes intéressées puissent maintenir leur glycémie quotidienne à un niveau optimal.

Participer

Vers le site Internet: www.foodandyou.ch

Video

Participation

CONCEPTION ET DIRECTION DE L’ÉTUDE

Pr. Marcel Salathé
Swiss Federal Institute of Technology, Lausanne
Digital Epidemiology Lab
marcel.salathe@epfl.ch

DIRECTION DU PROJET

Chloé Allémann
Swiss Federal Institute of Technology, Lausanne
Digital Epidemiology Lab

Médecin d’étude

Dr. Jardena Puder
University Hospital, CHUV, Lausanne
Endocrinology, Diabetes and Metabolism
jardena.puder@chuv.ch

DÉVELOPPEMENT DE L’APPLI

Djilani Kebaili and Boris Conforty
Swiss Federal Institute of Technology, Lausanne
Digital Epidemiology Lab

Partenaires

Fondée en hommage à Kristian Gerhard Jebsen, la KRISTIAN GERHARD JEBSEN FOUNDATION a pour but d'améliorer le bien-être des personnes et de promouvoir le développement humain et social, en soutenant les bénéficiaires de subventions dans les domaines de la santé, de l'éducation, des sciences, de la culture et de l'environnement en Suisse comme à l'étranger.
Le laboratoire d'épidémiologie digitale de l'EPFL étudie l'effet de la transformation digitale sur le système de santé. Une attention particulière est accordée à l'épidémiologie et à la manière dont l'utilisation généralisée des technologies mobiles et en ligne peut être mise à profit pour améliorer le système de santé.
La plateforme de données MIDATA permet aux citoyennes et citoyens de collecter leurs données de santé en toute sécurité et gratuitement sur un compte personnel et de disposer librement de leur utilisation dans des projets de recherche. Ils peuvent ainsi jouer un rôle actif dans la recherche médicale en tant que «Citizen Scientists».
MIDATA agit en tant que fiduciaire pour les données de ses membres et des citoyennes et citoyens participants. Il s’agit d’une institution coopérative sans but lucratif qui fonctionne sans incitatifs financiers, comme les services de don de sang. Les titulaires de compte ne sont pas rémunérés pour leur «don de données» délibéré et volontaire. Les revenus générés par l’intégration des données dans une étude scientifique sont réinvestis dans les services proposés sur la plateforme et dans divers projets de recherche de moindre envergure. Start-ups, fournisseurs de services informatiques et groupes de recherche peuvent proposer des applications mobiles sur la plateforme, par exemple des applications de santé ou des applications pour traiter et contrôler les patient-e-s atteints de maladies chroniques. MIDATA est actuellement utilisée dans plusieurs projets scientifiques dans le domaine de la santé. Des patientes et patients atteints de sclérose en plaques sont par exemple impliqués dans un projet de l’hôpital universitaire de Zurich. Ils contrôlent l’effet des traitements à l’aide d’une application pour tablettes qui teste leurs capacités cognitives et motrices. Actuellement, un projet de l’EPF Zurich, qui s’occupe des questions relatives aux différentes méthodes d’entraînement et à leur influence sur le développement musculaire, est en voie de construction. On assiste à une augmentation des projets s’adressant à une large couche de la population et offrant une valeur ajoutée à de nombreuses personnes – comme par exemple le projet «Ally Science».

PlusMoins