«MiSens»

Quelle est la sensibilité de mon odorat et de mon goût?

«MiSens»

Chacun et chacune d’entre nous perçoit les odeurs et les goûts de manière différente. Pour certains arômes, ces différences sont particulièrement marquées et fortement déterminées par nos gènes. Dans le cadre des journées scientifiques de Zurich «Scientifica 2017», un atelier proposait aux visiteurs de tester leur perception des odeurs et des goûts.

L’étude MiSens se penche sur les différences entre les individus dans la perception des odeurs et des goûts. Le but du projet à long terme est de comprendre les fondements génétiques de ces différences. Un autre objectif de l’étude est de comparer la qualité des données relevées dans les conditions uniformes et étroitement surveillées d’un laboratoire avec celle des données relevées par les participant-e-s dans un test mené de manière autonome.

L’étude détermine la sensibilité avec laquelle les participant-e-s perçoivent différentes odeurs et différents goûts. Deux types de tests sont réalisés à cet effet: dans le premier, les participant-e-s évaluent l’intensité d’un goût ou d’une odeur sur une échelle. Dans le deuxième test, ils identifient parmi plusieurs échantillons celui qui contient le goût ou l’odeur en question. Pour les tests gustatifs, les échantillons sont des aromatisants dilués dans un petit volume (env. 10 ml) d’eau. Les participant-e-s doivent disperser le liquide dans la bouche et peuvent ensuite le recracher, un peu comme lors d’une dégustation de vins. Pour les tests d’odorat, les échantillons se présentent sous forme de bâtonnets ressemblant à des stylos feutres dont les participant-e-s «reniflent» la pointe.

Des informations complémentaires données par les participant-e-s permettent de classer leur capacité individuelle à percevoir les odeurs et les goûts. Les facteurs jouant un rôle sont par exemple l’âge, le sexe, le nombre de dents dévitalisées et de dents de sagesse arrachées (ces interventions portent souvent atteinte aux liaisons nerveuses entre la langue et le cerveau), ainsi que la prédilection pour les aliments amers.

L’application fournie pour l’étude sauvegarde les données dans un compte personnel sur la plateforme MIDATA. Les données sont cryptées et ne sont accessibles qu’aux participant-e-s à l’étude. Elles ne sont autorisées pour analyse que si la personne donne une autorisation d’accès explicite. Cette autorisation peut être retirée à tout moment. Pour l’analyse des données, une copie anonymisée des données sauvegardées sur la plateforme MIDATA est créée et mise à disposition du responsable de l’étude à l’EPF.

 

MiSens lors de Scientifica 2017

Conception et direction de l’étude

Prof. Ernst Hafen & Ulrich Genick, Ph.D.,
ETH Zürich, Institut für molekulare Systembiologie IMSB
ernst.hafen@imsb.biol.ethz.ch& ulrich.genick@imsb.biol.ethz.ch

Conception de l’appli et processus

François von Kaenel & Olivier Descloux
Berner Fachhochschule, Institute for Medical Informatics I4MI, Biel

Développement de l’appli

Lorenz Widmer
ETH Zürich, Institut für molekulare Systembiologie IMSB
 

Fiduciaire des données

Dr. Dominik Steiger
MIDATA, www.midata.coop, info@midata.coop

Partenaires

La Haute école spécialisée bernoise BFH est une haute école orientée vers la pratique. Elle propose une offre de cours, de recherche, de développement et de formation continue à la fois novatrice et proche de la pratique. Elle prépare les étudiant-e-s à des activités professionnelles qui mettent en œuvre des connaissances et méthodes scientifiques.
EPF de Zurich (ETH Zürich): liberté et responsabilité personnelle, esprit d’entreprise et mondialisme: les valeurs de la Suisse constituent la base de l’EPF de Zurich. Les racines de notre université technique et scientifique remontent à 1855, lorsque les fondateurs de la Suisse moderne créèrent ce lieu d’innovation et de savoir.
L’ETH Zürich offre aux étudiant-e-s un environnement qui favorise la réflexion autonome, aux chercheurs un climat qui inspire des performances de pointe. Située au cœur de l’Europe et en réseau dans le monde entier, l’ETH Zürich développe des solutions pour les défis globaux d’aujourd’hui et de demain.

PlusMoins

Depuis 2011, l’EPF de Zurich et l’Université de Zurich ouvrent leurs portes une fois par an et invitent la population à vivre la science là où elle a lieu. Scientifica est consacrée chaque année à un grand thème reflétant les travaux de recherche des deux hautes écoles.
La plateforme de données MIDATA permet aux citoyennes et citoyens de collecter leurs données de santé en toute sécurité et gratuitement sur un compte personnel et de disposer librement de leur utilisation dans des projets de recherche. Ils peuvent ainsi jouer un rôle actif dans la recherche médicale en tant que «Citizen Scientists».
MIDATA agit en tant que fiduciaire pour les données de ses membres et des citoyennes et citoyens participants. Il s’agit d’une institution coopérative sans but lucratif qui fonctionne sans incitatifs financiers, comme les services de don de sang. Les titulaires de compte ne sont pas rémunérés pour leur «don de données» délibéré et volontaire. Les revenus générés par l’intégration des données dans une étude scientifique sont réinvestis dans les services proposés sur la plateforme et dans divers projets de recherche de moindre envergure. Start-ups, fournisseurs de services informatiques et groupes de recherche peuvent proposer des applications mobiles sur la plateforme, par exemple des applications de santé ou des applications pour traiter et contrôler les patient-e-s atteints de maladies chroniques. MIDATA est actuellement utilisée dans plusieurs projets scientifiques dans le domaine de la santé. Des patientes et patients atteints de sclérose en plaques sont par exemple impliqués dans un projet de l’hôpital universitaire de Zurich. Ils contrôlent l’effet des traitements à l’aide d’une application pour tablettes qui teste leurs capacités cognitives et motrices. Actuellement, un projet de l’EPF Zurich, qui s’occupe des questions relatives aux différentes méthodes d’entraînement et à leur influence sur le développement musculaire, est en voie de construction. On assiste à une augmentation des projets s’adressant à une large couche de la population et offrant une valeur ajoutée à de nombreuses personnes – comme par exemple le projet «Ally Science».

PlusMoins