«MitrendS»

L’application pour tablette pour les patients atteints de sclérose en plaques

«MitrendS»

MitrendS est une application d’un nouveau genre qui permet aux patients atteints de sclérose en plaques (SP) de consigner facilement chez eux leurs symptômes pour en parler avec leur médecin.

 

Il s’agit de mieux diagnostiquer et soigner les personnes atteintes de sclérose en plaques.
La SP n’a pas les mêmes effets chez tous les patient-e-s. Il est donc extrêmement important de saisir aussi précisément que possible les symptômes de la maladie et son évolution chez chaque patient-e de manière à pouvoir mettre en œuvre des traitements personnalisés. La pratique clinique actuelle ne le permet pas ou pas suffisamment. Le projet de MIDATA MitrendS ouvre la voie à la médecine personnalisée dans le domaine de la SP.

MitrendS permet à l’usager de tester en permanence des paramètres pertinents pour la SP: perception, motricité de la main et du bras, démarche, mais aussi fatigue et humeur. L’évolution de la maladie dépend aussi fortement d’influences extérieures. C’est pourquoi MitrendS permet aussi de relever des facteurs relatifs au mode de vie ainsi que des informations météo.

 

Toutes les données relevées avec MitrendS sont sauvegardées en toute sécurité sur MIDATA.
Les nouvelles données relevées avec MitrendS sont réunies avec des données de patients déjà disponibles (de silos de données de l’Hôpital universitaire de Zurich, par exemple anamnèses, médication, données d’imagerie médicale, analyses de sang, etc.). Toutes les données sont transmises et sauvegardées en toute sécurité au sein de MIDATA. À l’aide des données anonymisées de tous les usagers, un programme d’analyse intelligent auto-adaptatif (machine learning) spécialement développé par des chercheurs de l’EPF peut ensuite calculer des approches de traitement individuelles optimales pour chaque usager. Celles-ci sont alors mises en œuvre par les meilleurs spécialistes de la SP à l’Hôpital universitaire de Zurich.

Participation

Coordination

Prof. Dr. Ernst Hafen
ETH Zürich, Institut für Molekulare Systembiologie
Website

Stefano Napolitano
MIDATA

Sclérose en plaques

Prof. Dr. med. Roland Martin und Prof. Dr. med. Andreas Lutterotti
UniversitätsSpital Zürich, Klinik für Neurologie
Website

Appli MitrendS

Prof. Serge Bignens und Dr. François von Kaenel
Berner Fachhochschule (BFH), Institut für Medizinische Informatik
Website

Analyse des données

Prof. Dr. Gunnar Rätsch
ETH Zürich, Biomedizinische Informatik
Website

Éthique

Prof. Dr. Effy Vayena
ETH Zürich, Institut für Translationelle Medizin, Bioethik
Website

Avec le soutien de

Personalized Health and Related Technologies (PHTR), Website
Swiss Data Science Center (SDSC), Website
 

Informations complémentaires

Schweizerische Multiple Sklerose Gesellschaft (SMSG)
Neurologie USZ
 

Vidéo de l’université de Zurich sur l’étude SP

Partenaires

La Haute école spécialisée bernoise BFH est une haute école orientée vers la pratique. Elle propose une offre de cours, de recherche, de développement et de formation continue à la fois novatrice et proche de la pratique. Elle prépare les étudiant-e-s à des activités professionnelles qui mettent en œuvre des connaissances et méthodes scientifiques.
EPF de Zurich (ETH Zürich): liberté et responsabilité personnelle, esprit d’entreprise et mondialisme: les valeurs de la Suisse constituent la base de l’EPF de Zurich. Les racines de notre université technique et scientifique remontent à 1855, lorsque les fondateurs de la Suisse moderne créèrent ce lieu d’innovation et de savoir.
L’ETH Zürich offre aux étudiant-e-s un environnement qui favorise la réflexion autonome, aux chercheurs un climat qui inspire des performances de pointe. Située au cœur de l’Europe et en réseau dans le monde entier, l’ETH Zürich développe des solutions pour les défis globaux d’aujourd’hui et de demain.

PlusMoins

La plateforme de données MIDATA permet aux citoyennes et citoyens de collecter leurs données de santé en toute sécurité et gratuitement sur un compte personnel et de disposer librement de leur utilisation dans des projets de recherche. Ils peuvent ainsi jouer un rôle actif dans la recherche médicale en tant que «Citizen Scientists».
MIDATA agit en tant que fiduciaire pour les données de ses membres et des citoyennes et citoyens participants. Il s’agit d’une institution coopérative sans but lucratif qui fonctionne sans incitatifs financiers, comme les services de don de sang. Les titulaires de compte ne sont pas rémunérés pour leur «don de données» délibéré et volontaire. Les revenus générés par l’intégration des données dans une étude scientifique sont réinvestis dans les services proposés sur la plateforme et dans divers projets de recherche de moindre envergure. Start-ups, fournisseurs de services informatiques et groupes de recherche peuvent proposer des applications mobiles sur la plateforme, par exemple des applications de santé ou des applications pour traiter et contrôler les patient-e-s atteints de maladies chroniques. MIDATA est actuellement utilisée dans plusieurs projets scientifiques dans le domaine de la santé. Des patientes et patients atteints de sclérose en plaques sont par exemple impliqués dans un projet de l’hôpital universitaire de Zurich. Ils contrôlent l’effet des traitements à l’aide d’une application pour tablettes qui teste leurs capacités cognitives et motrices. Actuellement, un projet de l’EPF Zurich, qui s’occupe des questions relatives aux différentes méthodes d’entraînement et à leur influence sur le développement musculaire, est en voie de construction. On assiste à une augmentation des projets s’adressant à une large couche de la population et offrant une valeur ajoutée à de nombreuses personnes – comme par exemple le projet «Ally Science».

PlusMoins

Situé au centre de Zurich, l’Hôpital universitaire de Zurich (USZ) offre des soins de base et une médecine de pointe: à tout le monde, tous les jours, 24 heures sur 24.