«Aider les Proches Aidants»

Soutien aux proches aidants

«Aider les Proches Aidants» met en place un système de soutien intégré pour les proches aidants dans le canton de Neuchâtel.

«Aider les Proches Aidants» est développé par un consortium de projet composé du Canton de Neuchâtel, du réseau de santé AROSS, de la Haute école spécialisée bernoise BFH et de MIDATA. Le projet est rendu possible grâce au soutien de projets Prévention dans le domaine des soins de Promotion Santé Suisse.

L’objectif principal du projet est la prévention des maladies et de l’épuisement chez les proches aidants. Les proches aidants trouveront des informations et un soutien via une application et une plateforme en ligne donnant accès aux données géolocalisées du canton en matière d’offres de soins. Ils pourront y consigner leur état émotionnel et leur niveau de stress, bénéficier d’une aide à l’orientation et accéder à des offres d’aide pour faciliter leur autogestion. L’offre numérique et les services d’orientation d’AROSS sont complémentaires : premier point de contact, l’application renvoie au besoin vers les prestations proposées par AROSS.

Le projet vise d’emblée la durabilité et la multiplication dans d’autres cantons et régions. Pour ce faire, un groupe d’accompagnement constitué d’acteurs concernés (employeurs, assurances, autorités etc.) est mis en place, une analyse économique est réalisée en parallèle et des options de financement sont élaborées.

Participation

SCSP, Neuchâtel

Service de la santé publique
République et canton de Neuchâtel
Phillipe Lauper
ph.lauper@prefix.ch

AROSS

Association Réseau Orientation Santé Social
Yves Kühne
yves.kuhne@aross-ne.ch

MIDATA Coopérative

Dr. Dominik Steiger
dominik.steiger@midata.coop

BFH, I4MI

Institut d’Informatique Médicale I4MI
Haute école spécialisée bernoise BFH
Serge Bignens
serge.bignens@bfh.ch

BFH, Département Santé

Haute école spécialisée bernoise BFH
Prof. Eva Soom Ammann
eva.soomammann@bfh.ch

BFH, Département Travail social

Haute école spécialisée bernoise BFH
Dr. Claudia Michel
claudia.michel@bfh.ch

Partenaires

La plateforme de données MIDATA permet aux citoyennes et citoyens de collecter leurs données de santé en toute sécurité et gratuitement sur un compte personnel et de disposer librement de leur utilisation dans des projets de recherche. Ils peuvent ainsi jouer un rôle actif dans la recherche médicale en tant que «Citizen Scientists».
MIDATA agit en tant que fiduciaire pour les données de ses membres et des citoyennes et citoyens participants. Il s’agit d’une institution coopérative sans but lucratif qui fonctionne sans incitatifs financiers, comme les services de don de sang. Les titulaires de compte ne sont pas rémunérés pour leur «don de données» délibéré et volontaire. Les revenus générés par l’intégration des données dans une étude scientifique sont réinvestis dans les services proposés sur la plateforme et dans divers projets de recherche de moindre envergure. Start-ups, fournisseurs de services informatiques et groupes de recherche peuvent proposer des applications mobiles sur la plateforme, par exemple des applications de santé ou des applications pour traiter et contrôler les patient-e-s atteints de maladies chroniques. MIDATA est actuellement utilisée dans plusieurs projets scientifiques dans le domaine de la santé. Des patientes et patients atteints de sclérose en plaques sont par exemple impliqués dans un projet de l’hôpital universitaire de Zurich. Ils contrôlent l’effet des traitements à l’aide d’une application pour tablettes qui teste leurs capacités cognitives et motrices. Actuellement, un projet de l’EPF Zurich, qui s’occupe des questions relatives aux différentes méthodes d’entraînement et à leur influence sur le développement musculaire, est en voie de construction. On assiste à une augmentation des projets s’adressant à une large couche de la population et offrant une valeur ajoutée à de nombreuses personnes – comme par exemple le projet «Ally Science».

PlusMoins

La Haute école spécialisée bernoise BFH est une haute école orientée vers la pratique. Elle propose une offre de cours, de recherche, de développement et de formation continue à la fois novatrice et proche de la pratique. Elle prépare les étudiant-e-s à des activités professionnelles qui mettent en œuvre des connaissances et méthodes scientifiques.
La mission de l’Association Réseau Orientation Santé Social AROSS est d’offrir aux +65 ans, à leurs proches et aux professionnels de la santé des conseils pour mieux orienter les personnes concernées dans le réseau socio-sanitaire neuchâtelois.
Promotion Santé Suisse initie, coordonne et évalue des mesures destinées à promouvoir la santé et à prévenir les maladies. L'objectif à long terme est d’améliorer la santé de la population suisse.
Le Service de la santé publique (SCSP) du canton de Neuchâtel est responsable du domaine des soins et de la santé publique dans le canton.